Test du Evoc CC3L : du fun et du flash !

Je vais mettre les points sur les « i » directement : effectivement, le sac sujet du test de ce jour n’est pas prévu à la base pour du trailrunning. Mais bon… ils ont tellement de style et n’ont vraiment pas l’air mal conçus, que, quand Urbantrisports me l’a proposé, je ne l’ai pas refusé.

EvocEvoc est une marque assez peu connue en Europe. Pourtant, une fois traversé l’océan Atlantique, elle est très réputée dans le milieu du Moutain Bike, des sports de glisse hivernaux mais également de la photo. Oui, vous avez bien lu, Evoc fait des sacs pour matériel photo.

evoc-cc3-limeCôté technique, le Evoc CC3L a une capacité de 3 litres dans sa totalité dont 2 sont déjà pris par la poche d’eau. Il pèse 480 gr et ne compte que 2 poches : une étant accessible à l’extérieur du sac et l’autre à l’intérieur. Ces poches sont tout à fait capables d’emmagasiner 3-4 bars énergétiques, votre smartphone, etc.  Tandis que votre veste coupe-vent trouvera aisément sa place dans la poche principale (poche de la poche d’eau).

Evoc-CC-3l_5Parlons-en de cette poche d’eau ! Super pratique, son ouverture se fait par le haut ce qui facilite le remplissage ou encore le nettoyage. Le tuyau d’alimentation s’enlève d’un simple clic et comporte un système de fermeture.

Evoc cc3l aération

La partie dorsale du sac est munie d’un système appelé ‘Air Tune Système’, basé sur la circulation du flux d’air par canaux, ceci évitant ainsi la surchauffe du contact avec votre corps. Et je dois l’admettre cela fonctionne à merveille !

evoc-cc-3l différent colors

Esthétiquement parlant, il faut admettre que ce sac a de la gueule : petit et racer. Il est possible de le choisir en différentes couleurs : bleu pétrole, vert citron, rouge, noir etc.
Dans la pratique, c’est une autre paire de manche… Ce sac n’est clairement pas prévu pour du trailrunning. Malgré le fait qu’il tienne parfaitement au corps, j’ai vite été victime de frottements dans la nuque. Je vous laisse imaginer ces frottements après 30 km. De plus, il vous est impossible d’accéder à quelconque matériel sans devoir l’enlever de votre dos. En effet, il n’est pas pourvu de poches sur les sangles. Pour cela, il faudra attendre le Evoc CC3L RACE en 2016.

Ne pouvant me résigner à une mauvaise note, je me suis laissé tenter par une sortie VTT… Là, j’ai pu constater qu’il était vraiment fait pour ça ! En vélo, vous n’êtes pas obligés de serrer les sangles aussi fort qu’en running donc fini les frottements au niveau de la nuque. Une fois bien en place, il se fait complètement oublier !

Pour conclure, non ce sac n’est pas fait pour courir, mais il est parfait pour le vélo !

Sauriez-vous rester de marbre face à son style et sa qualité de fabrication ? Pour ma part, je n’ai pas su résister à toutes ces couleurs « flashy » ainsi que son petit gabarit.

Si vous aussi vous désirez vous le procurer, ce sac est en vente chez Urbantrisports Stockel !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s