Test Julbo Whoops :Courez ensoleillé !

Il était temps que je remplace ces foutus lunettes de soleil! Devoir changer les verres de mes lunettes en fonctions des conditions devenait lassant. Et si le temps changeait en cours de route? Et bien j’étais tout bêtement piégé : obligé de rester avec mes verres de soleil alors que le temps se dégradait et que le ciel s’assombrissait ou rester avec mes verres jaunes en pleine pluie et que le soleil pointait le bout de son nez. C’est fini tout ça !

Julbo-logo1Dois-je encore vous présenter Julbo? Je le ferai pour la bonne forme du test. C’est en 1888 que « Julbo » (pas encore sur cette dénomination) voit le jour dans le Jura (yes c’est du Made in France!) avec une seule ligne de conduite : l’innovation. C’est ainsi qu’au début du 20ème siècle, Jules Baud sorti ses premières lunettes (de protection) pour les tailleurs de pierre. Au fils des années, Mr Baud se spécialisera dans les lunettes solaires au bénéfice des alpinistes. Et en 1954, Julbo nait sous le nom connu de tous aujourd’hui. Suivant son petit bonhomme de chemin, la marque au « J » s’est imposée dans l’ensemble des sports outdoors : ski, nautique, vtt, running, etc.

Et si Messieurs Julien Chorier, Dawa Sherpa ou encore Xavier Thevenard leur font confiance, je ne vois pas pourquoi nous n’en ferions pas de même !

C’est ainsi qu’après 2 longues année à me battre avec des lunettes qui n’en valait pas la peine, je me suis laissé tenté par Julbo ! Me voilà donc en possession des Julbo Whoops avec verre Zebra 2 à 4.

white

Première prise en main : 

La première prise en main est fascinante car généralement une paire de lunette semble fragile. Ce ne fut pas le cas de Whoops !  Elle surprenne par leur robustesse. Les finitions sont bonnes et l’ensemble est harmonieux.

Une fois mise sur le nez, cette sensation reste intacte : une robustesse et une tenue parfaite. La forme couvrante et les branches galbées font que les Whoops tiennent parfaitement à la tête. Il est tout de même important de savoir que ces lunettes sont à destination des visages fins (ce qui est mon cas). Les visages imposant souffriront surement du petit gabarit des Whoop’s

Dans la pratique :

Saison oblige (vive l’hivers!), j’ai eu l’occasion de tester ces Julbo’s par tous les temps : neige, soleil, pluie ou encore encore le froid..

2016-02-23 22.00.52

Le running ou le trail étant des sports à « chocs », vos lunettes doivent avoir une tenue exemplaire en tout temps : ce qui est le cas de Whoop’s. Jamais au grand jamais, je n’ai dû repousser mes lunettes du bout des doigts parce qu’elles glissaient sur mon nez.

De plus, de par leur légèreté (35g), ces binocles se font très vite oubliées !

Mais leur point fort est sans aucun doute les verres photochromiques ! Les Zebra 2->4 sont complètement magique. Les passages de plaines ensoleillées aux sous bois sombres deviennent un jeu ou les Whoop’s ne perde jamais ! Le temps de changement est bluffant ! Les verres protègent à la perfection du soleil et vous aide de par leur couleur jaune/brun à accentuer les reliefs.

verres whoop's

Un petit test ? Test maintenant grâce à l’outil de Julbo.

Comme vous pouvez le lire sur l’image ci-dessus, les verres sont également anti-poussière, anti-eau et anti-buée. Quoi qu’anti-buée… Par temps très froid et humide (avec de la brume), un rien de condensation a tendance à se former près du nez. Rien de bien gênant rassurez-vous ! J’ai juste peur qu’avec le temps, l’anti-buée s’estompe et que la condensation s’accentue.

Du style ! :

Le noir ne vous tente pas? Vous êtes plutôt couleur flashy?

Couleur Whoop's

Faites-vous plaisir, il y en a presque pour tous les gouts ! Malheureusement, si vous désirez profiter des verres Zebra 2-> 4, vous devrez vous contenter du noir ou du blanc.

Il est bon a savoir aussi que chez Julbo, il est possible d’y insérer votre dioptrie grâce au programme RXtrem. Et ça c’est vraiment sympa !

Conclusion :

Une tenue parfaite, une solidité à toute épreuve, une légèreté et des verres magiques : le cocktail est là pour faire de ces lunettes un outils indispensable. Je garderai, quand même, à l’œil l’anti-buée. Mais mise à part cela, les Julbo’s Whoops Zebra 2->4 m’ont pleinement convaincu!

Vous les trouverz en magasin ou sur I-run pour la somme de 105 €

Et vous?

2016-02-07 18.54.10.png

 

 

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Test Julbo Whoops :Courez ensoleillé ! »

  1. Bonjour Youri,

    merci pour ton article!
    Très bonnes lunettes effectivement, je me permets de partager deux points aussi sujet de ce type de monture:
    – les verres sont extra (j ‘ai pu les porter sur différent ultra dans les alpes, et la luminosité est incroyable), mais ils restent fragiles et sensibles à la transpiration => donc il faut les laver à l’eau claire à chaque utilsation et de préférence les laisser sécher ou légèrement les essuyer avec la housse fournie avec.
    – ce type de monture est « fermée » tout autour du verre => en case de forte transpiration, la sueur peut parfois difficilement s’évacuer par le dessous et des « goûtes » s’accumulent à l’intérieur de la monture => et donc risque de buée.

    pour le reste, top lunettes et top article,
    cordialement,
    Laurent

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s