Technique de trail : courir en hiver!

L’hivers s’installe peu à peu dans nos contrées et amène avec lui la fraîcheur, mais pas seulement… Afin d’user votre motivation à sortir vos baskets, l’hivers nous amène, en plus du froid, les jours raccourcis. Dans cet article, je vous donne 5 astuces pour mieux braver la saison hivernale.

1. Échauffez-vous… à l’intérieur !

Commencez à vous mettre en mouvement à l’abris de la fraîcheur. N’hésitez pas à faire quelques jumping jack, squats, levé de genoux, etc. Ces divers exercices permettront d’amener progressivement votre corps à température adéquate et à chauffer vos muscles. De plus, cela vous assurera une meilleure souplesse des articulations. Fini donc les débuts de séance difficiles et douloureuses!

2. Habillez-vous intelligemment

Oubliez les vêtements lourd et épais. Adoptez le multicouche intelligent ! Première couche : un t-shirt respirant. Évitez les vêtements favorisant la transpiration car un corps mouillé augmente la perte de température. En cas de grand froid, échangez le t-shirt respirant par un vêtement « seconde peau ». Deuxième couche: optez pour un vêtement d’isolation du type pull longue manche. Troisième couche: une veste coupe vent ou, en cas de pluie, une veste imperméable. Vous serez ainsi, protégé optimalement du froid.

img_2230Petit plus, en journée, privilégiez les vêtements sombres. Les couleurs sombres captent beaucoup plus les rayons du soleil et ce, malgré les nuages et la faible luminosité. De nuit, pour plus de sécurité, optez pour des vêtements flash ou fluo. N’oubliez pas non plus de vous munir d’une frontale. Afin de pouvoir voir de façon optimale en pleine nature (sous bois, champs,…), ne descendez pas sous les 180 lumens pour la puissance des lampes.

 

Pour le bas du corps, couvrez vos genoux en portant un collant. Les articulations fonctionnent beaucoup mieux à chaud.

3. Couvrez vos extrémités

img_2229Savez-vous que 30 à 40% de votre chaleur corporelle s’échappe par vos mains, pieds et têtes? Effectivement gants, tours de cou, bonnets et chaussettes sont les bien venus. Vos gants seront d’autant plus performant s’ils évacuent la transpiration. Pour ce qui de votre têtes, elle est en grande partie coupable de la perte de chaleur corporelle donc n’oubliez pas un bonnet. Pour votre petite encolure, un tours de cou ou « buff » coûte toujours moins chère qu’une séance chez le docteur pour un rhum. Dernière partie de votre corps à ne pas négliger sont vos pieds. Optez pour des chaussettes plus épaisse sans pour autant vous sentir serré dans vos chaussures. C’est bien connu, un pied trop serré est un pied froid.

4. N’oubliez pas de vous hydrater

img_2224Malgré la fraîcheur du temps, et encore plus si vous suivez mes conseil du point 2, vous vous réchaufferez et commencerez à suer. Prenez en compte aussi, que l’air froid est l’un des principales facteurs de déshydratation. Il est donc très important de vous hydrater à petite dose et souvent pendant votre séance. Jetez votre dévolu sur de l’eau ou sur des boissons dite isotonique. Après votre footing aussi, vous devez continuer à vous hydrater.

 

5. En cas de sortie longue, prenez de quoi manger

img_2222Courir par temps froid accentue la combustion de vos réserves corporelles. Il est donc hyper-important de veillez à les garder à niveau. De plus, sachez que la consommation d’aliment solide est une source important de production de chaleur. Fruits secs, barres céréales ou gels énergétiques sont les aliments à emporter en course. Leurs glucides ou sucres seront rapidement utilisés par les cellules musculaires et cérébrales pour combattre le froid et apporter de l’énergie.

Je pense vous avoir donné les principaux conseils afin de braver la dure saison hivernale. Il ne vous reste plus qu’à les mettre ne pratique. Vous n’avez plus d’excuse pour vous défiler. Enjoy and good run !

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Technique de trail : courir en hiver! »

  1. Je te trouve un peu léger dans tes conseils en rapport avec la lumière de l’hiver. Que le noir permette de capter un peu de chaleur, soit. Qu’il faille une frontale de nuit, forcément. Mais dans 90 % des sorties, jour soir ou nuit, il faut d’abord être VISIBLE donc les vêtements clair et fluo sont inévitables !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s