Retour sur ma saison 2016… Début d’année mitigée mais une fin réussie !

2017 vient de débuter et je me dois de débriefer 2016 afin de mieux avancer. Après un début d’année en bonne condition, j’ai vite déchanté en milieu de saison. Un coup au moral qui m’a éloigné des courses quelques mois. Heureusement, la fin de l’année s’est bien mieux déroulée. Voici l’histoire de ma saison 2016…

2016-02-22 09.28.15Après un mois de janvier à accumuler sortie sur sortie, suite à ma prise de bonne résolution de l’année nouvelle, je cherchais un trail roulant pour bien commencer la saison. De plus, plein de motivation, je désirais me lancer sur des distances plus longue que l’année avant. C’est ainsi que mon dévolu se jeta sur le trail des Bosses (50km et  716D+) à Braine-le-Compte le 20 février. J’ai bien aimé ce rendez-vous : simple, bien organisé et un beau passage sur le plan incliné de Ronquiere. Mise à part le fait que mes Hoka One One m’ont laminé les pieds, mon corps à tenu la distance et cela faisait plaisir !

11380330-bfbe625c980718e06a22C’est ainsi que plein de confiance et d’enthousiasme, je me suis aligné au Trail de la Primavera le 12 mars dernier. J’avais résolu mon problème de chaussure du Trail des bosses en mettant du tape. Le moral et le physique était au beau fixe. Enfin je pensais… J’ai cumulé galère sur galère: problèmes gastriques, cloches aux pieds, hallucinations… Au final, cette magnifique balade au parcours magnifique et à l’organisation irréprochable m’aura fait perdre 8kg et ma motivation. Mais j’ai gagné une revanche à prendre en 2017!

13260056_1548888892074067_3205214550056245387_nC’est donc mon moral dans les baskets et pleins de questions que j’entame ma prochaine étape 2016. J’avais dû faire l’impasse sur la Bouillonante cette année à cause d’un projet personnel (tattoo). Je m’étais donc résigné à me lancer sur le Trail des trappistes. J’avais hésité longtemps en les 55km et les 100km. Mais ma mésaventure de la Primavera me feront choisir le 55. J’ai vite regretté les 90€ déboursés, déplorant des parties macadam à foison et des ravitos à sec. La seule chose positive était que je repartais le moral à bloc car j’avais magnifiquement tenu la distance, le physique au top!

14359190_10210765541833727_358216999915580139_nAprès ces deux rendez-vous mitigés, je décide de laisser passer l’été afin de me préparé à mon gros objectif de l’année : L’Ultra des Vagues à Belle-Ile-en-Mer le 17 septembre (83km et 1262 D+). C’était une région que je connaissais déjà mais une distance encore jamais envisagée. Mais j’avais eu la chance d’être repêché au tirage au sort de cette course qui se coure une fois tous les 2 ans. Ma compagne enceinte et mes parents avaient fait le trajet pour me supporter durant cette balade qui restera un magnifique souvenir! Des paysages somptueux, une ambiance chaleureuse, une organisation parfaitement rodée et une rencontre mythique (Stéphane Brogniart)… La liste des arguments de cette course est longue! Ce périple a été pour moi une révélation et une confirmation: j’adore le long! Mon corps et mon mental ont tenu le coup à merveille! Nul doute que dans 2 ans, je retente l’aventure!

2016-10-02-11-19-14Continuons donc sur cette bonne lancée ! Quelques mois auparavant, la Fédération du Tourisme de la Province de Namur et de son animateur du territoire m’avait gracieusement proposé de devenir blogueur ambassadeur du tout nouveaux Trail de Saint-Jacques de Compostelle – Entre deux citadelles (45km et 1500D+) le 2 octobre. Chose que, vous l’imaginez bien, j’ai évidemment accepté. Ce fut une magnifique course et une très bonne opportunité de redécouvrir les panoramas de la vallée Mosane Namuroise. Mise à part quelques fautes de jeunesse, pour une première, l’ASBL Entre Parenthèse à géré l’organisation de mains de maître. J’ai pris mon pied durant 45km. Nul doute que je recommanderai cet événement en 2017!

2016-10-23-10-37-02Me voilà déjà, arrivé à la dernière de 2017… Et quelle dernière ! Une balade dans le jardin de mon enfance, le tout entouré de potes! Que demande le peuple?! Pour la 4ème année de suite, les bénévoles et organisateurs du Trail de l’Orneau nous ont fait grâce de leur savoir faire : esprit trail originel, écologie, organisation irréprochable et solidarité. J’y ai littéralement pris mon pied : le temps était de la partie sans être magnifique et je me suis amusé comme un fou ! Ce trail organisé de main de maître constitue une fois de plus mon coup de cœur de fin d’année. Vivement l’édition 2017!

Nous voilà donc à la conclusion de cet article et donc de la saison 2016. Malgré un milieu d’année morose, j’ai eu la chance de finir ma saison sur une note positive. 2017 s’annonce grandiose et commencera pour moi en mars avec les Crêtes de Spa sous la bannière Kalenji car en février j’ai la chance de devenir papa…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Retour sur ma saison 2016… Début d’année mitigée mais une fin réussie ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s