TEST : Crosscall Trekker X3 – Reconnect with nature

Je ne compte plus le nombre de fois ou mes sessions trail ou autres expéditions m’ont coûté un téléphone. Encore, il y a à peine 3 mois, j’ai fracturé mon smartphone sur une pierre lors d’une chute. Un autre l’année passée avait complètement pris l’humidité au contact de ma transpiration. La technologie me freinait dans ma passion de l’outdoor…

Je ne suis pas le seul dans cette situation. Que du contraire ! Et ça, Cyril Vidal, Fondateur de la marque Crosscall et ferru de sport nautique, l’a bien compris quand il a créé la marque en 2009. En créant des mobiles étanches, résistants et dotés d’une grande autonomie, la marque française ouvrait de nouvelles perspectives aux adeptes de sport outdoor.

Sans titre2

Il y a deux mois, Crosscall m’envoyait leur smartphone haut de gamme, le Trekker X3 et voilà ce que j’en ai pensé!

Fiche technique

DSC_0329Niveau hardware, le Trekker X3 a tout d’un roc. Il est recouvert d’un plastique à l’aspect légèrement caoutchouté. Ses bords sont ornés de bumpers métalliques et sa structure est renforcée d’une plaque de métal. Quant a sa dalle Full HD de 5″, elle est protégée par un verre Gorilla Glass de classe 4. L’ensemble respire la solidité. Le téléphone est certifié IP67 (malgré qu’il mériterait l’IP68, je vous expliquerai cela plus loin).

 

La capacité de la batterie est de 3500 mAh, ce qui promet une bonne autonomie grâce à l’absence de surcouche et un mode d’économie d’énergie. La connectique de type C assure une charge de 80% en a peine 1 heure et peut être recharger via induction (sans fil, assurée par sa boite).

Le Trekker comporte deux appareils photos: un frontal de 8 Mp et un dorsal Sony de 16 Mp. Ce dernier a une ouverture à f/2.0 et un autofocus prévu pour les prises de vue en action. Il également assisté d’un flash led.

Au niveau du Rom, nous n’avons pas à nous plaindre des 32Gb extensible de 128Gb via une microSD. L’ensemble de vos taches usuelles se feront de manière fluide grâce au 3Gb de RAM.

Sans titre3

 

Côté Software, comme énoncé plus haut, le mobile Crosscall tourne sous Android 6.0 Marshmallow pure. Le seul programme, en plus de ceux fourni par Google, est l’X3-Sensors gérant une kyrielle de capteurs tels qu’un altimètre, baromètre, hygromètre, boussole, thermomètre… Les premiers fonctionnent très bien. Mais pour ce qui est du thermomètre, cela dépendra de la chaleur du téléphone et de son utilisation.

DSC_0334

La connectique n’est pas en reste avec la 4G, le Bluethoot, le Wifi et le NFC (paiement par contact…). Sa balise de localisation capte quant à elle le GPS (USA), le Glonass (Russe) et Beidou (Chine).

Sur le terrain

Ce téléphone je l’attendais avec impatience car il représentait le smartphone idéal: connectivité, durabilité et solidité. Et puis 3 jours auparavant de le recevoir, j’avais fracturé en deux mon Huawei P10 flambant neuf en chutant durant une petite sortie running.

Prise en main

La première impression qui frappe à la première prise en main est son poids : il est lourd! Si vous avez l’habitude d’Apple ou Samsung, vous allez avoir l’impression d’avoir une brique en main. Malgré cela, le smartphone reste très confortable et il tombe parfaitement en main. Les boutons d’allumage et de volume sont parfaitement placés, seul le bouton rouge paramétrable nécessite une petit gymnastique du pouce. Je ne vais pas vous le cacher, le Trekker est assez volumineux. A tel point que j’ai eu quelques peines a le faire rentrer dans les poches avant de mon Ultimate direction Jurek FKT Vest

Protection

DSC_0319

 

Pas besoin de Blabla, le Crosscall Trekker-X3 résiste à tout! Plus besoin de faire attention où vous le placer dans votre hydrobag ou vos poches. Grâce à sa plaque métallique, le téléphone ne se plie pas. Les chocs? Même pas peur! Et quoi de mieux comme test que le donner à mon fils de 8 mois comme jouet : il fait des vols planés, sert de marteau, fini en bouche. Il s’en sort toujours sans aucune égratignure. Pourtant, on ne peut pas dire que je ne l’ai pas mis a l’épreuve! Je l’ai lâché du haut de mes escaliers, sur du macadam, sur l’écran, sur un coin… Indestructible je vous dit!

Comme je vous le disais plus haut, il est certifié IP67. Cela veut dire qu’il est totalement protégé contre les poussières et submersible jusqu’à un mètre pendant au moins une demi heure. Mais le Trekker-X3 peut beaucoup mieux! Je l’ai emmené bien plus profondément qu’un mètre sous l’eau en allant vérifier la coque du bateau de mon beau-père et Crosscall a prouvé qu’il pouvait rester bien plus longtemps que 30 minutes sous l’eau même sous l’eau salée.

 

DSC_0326

Photos et videos

Je ne vais pas le cacher, selon moi, c’est le gros point noir de ce téléphone. Le capteur d’origine Sony de 16Mp fait de très beau cliché quand la lumière et les conditions sont optimales. En atteste mes photos faites lors de la TDS. La mise au point est assez rapide. Par contre, une fois que la lumière baisse, la qualité d’image se dégrade fameusement. La capture vidéo suit la même tendance que la prise photo.

 

Un mode action mis au point par Crosscall est censé agrémenter le capteur dorsal. Soit je suis une mule, soit ce dernier n’est vraiment pas abouti. Car je l’ai essayé à mainte reprise et mes sujets en mouvement étaient toujours flou.

le capteur frontal de 8Mp quant à lui donne un bon rendu en lumière optimale. Vos selfies seront fidèles. Par contre, si la pénombre pointe le bout de son nez, il en sera de même que pour le capteur dorsal.

IMG_20170830_082312

Batterie et chargement

C’est une des forces du TREKKER-X3. La baterie de 3500mAh ne représente pas une référence en la matière. Mais ce dernier tournant sous un Android brut, il est capable de tenir facilement, en utilisation normal, 1 jour et demi. Quand je parle d’utilisation normal, le wifi, le Bluetooth, la 4G, le GPS sont actif en permanence et je ne lésine pas sur l’utilisation: Facebook, Instagram, mail, appels et sms…

Une fois le wifi, le Bluetooth, le GPS désactivé et le mode économie d’énergie activé, le Crosscall est capable de tenir presque 3 jours en autonomie. Durant la TDS, j’ai mitraillé de photo durant 31 heures et à l’arrivée j’avais encore 25% de batterie!

La technologie QuickCharge 3.0 vous permet de charger le mobile à 80% en à peine une heure si vous le chargez via l’USB de type C. 

crosscall-trekker-x3-induction

Certes, il se charge moins vite de cette manière mais c’est plus facile. Car la prise USB est très difficile d’accès. Moi qui coupe mes ongles fort court, j’ai presque à chaque fois utilisé un couteau ou un coupe papier pour ouvrir le trappe hermétique.

Conclusion

Le Crosscall Trekker-X3 est un très bon téléphone axé sur les pratiques outdoor. Il vous pousse à vous reconnecter à la nature sans vous soucier du reste. Mais cela ne l’empêche aucunement d’être un téléphone « civilisé » et d’accomplir vos tâches habituelles. Sa batterie, sa solidité et sa simplicité vous ravira. Il lui manque juste un appareil photo digne de ce nom. Mais 549€ me paraît un peu cher, car pour moitié moins, vous pouvez vous offrir un Ulefone Armor 2, un Doogee S60 ou pour un peu plus cher le magnifique AGM X2 qui ont une fiche technique bien plus avantageuse. Mais à ce prix là pas de cocorico et de made in France…

Le Crosscall Trekker-X3 est en vente ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s