TEST : Saucony Xodus ISO 2 – La chaussure trail longue distance

IMG_6060Se remettre en question, apprendre de ses erreurs, proposer des solutions tout en gardant ses qualités. En voilà une bien belle philosophie. Et visiblement, Saucony l’a bien compris…

Après 6 modèles de Xodus et un de Xodus ISO, la marque originaire du Massachussett a décidé de remettre le couvert avec un second de l’ISO. Le premier modèle était réputé pour son confort et son accroche mais souffrait d’un mesh beaucoup trop fragile. Qu’en est-il de cette seconde version?

Pour ce test, outre la fiche technique, je vous proposerai 2 avis : le mien et celui de Cedric (qui a écrit entre-autre le test sur la Salomon Sense Pro 1 et sur la New Balance Boracay).

Fiche technique

  • Système ISOFIT : Le chaussant a été retravaillé de façon à mieux s’adapter, maintenir et sécuriser votre pied. Il est plus souple et plus extensible. Sa matière intérieure est élaborée pour être douce comme une chaussette.
  • Maillage thermocollé : permet de renforcer le mesh tout en gardant une aération du pied optimale.
  • Semelle interne EVERUN : procure un amorti souple tout en restant dynamique.
  • Semelle extérieure PWR TRAC : apporte accroche et stabilité grâce, notamment, à l’accroche multidirectionnelle et aux crampons latéraux lui conférant une bonne adhérence même en devers et en pente.
  • Coque talon externe pour verrouiller le pied
  • Drop  de 4mm (24.5/20.5)
  • Poids de 325gr en pointure 44

 

Prise en main

A la sortie de la boite, la première chose qui frappe est le quadrillage thermocollé sur le mesh. C’est assez inhabituel mais pourtant tellement bien fait. Les coutures sont parfaites, les collages aussi. Les jointures entre le mesh et la semelle externe sont propres.

Parlons-en de cette semelle PWR TRAC! Elle a juste un look terrible avec sa couleur orange sanguine qui tranche avec le bleu du mesh et elle inspire confiance avec ces crampons multidirectionnels. Différemment positionnés sur le talon et sur l’avant pied pour une tenue parfaite quelque soit les conditions. Seul bémol, avant vérification lors du test, est la hauteur de semelle qui pourrait poser quelques problèmes d’équilibre comme pour les Hoka One One Speed Goat.

Des protections sont bien présentes sur la chaussure. Le talon est englobé par une plaque en plastique qui parait vraiment solide. Le par-pierre sur l’avant du pied est de bonne taille et vient même jusqu’à remonter sur le gros orteil. De quoi donner confiance!

En main, le poids de la Xodus ne parait pas excessif. Pas aussi lourd qu’une Brooks Cascadia, mais moins léger qu’une Hoka Speed Goat.

Sur le terrain

Et c’est ici, qu’en plus de mon avis (en rouge) , vous aurez celui de Cédric (en vert). Car deux avis valent mieux qu’un. Vous verrez qu’en fonction des expériences et des modèles possédé antérieurement, les avis peuvent diverger.

Commençons par le mien :

Les Xodus ne m’ont pas marqué lors des premières utilisations. Elles me semblaient rigides et manquaient de dynamisme. Et puis, après quelques séances d’utilisation, elles ont su montrer plus facilement leurs qualités : le confort, la légèreté et la stabilité. Après 3-4 sorties, elle ont même perdue leur rigidité du début pour un meilleur déroulé du pied.

Elle sont clairement pensées pour l’ultra! Leur confort est à tout épreuve et pour toutes distance. Le chaussant englobe magnifiquement bien le pied sans pour autant le serrer.  La hauteur de semelle peut faire peur, mais comparativement à des Hoka on ne souffre pas de déséquilibre ou dans les dévers. Le drop de 4mm favorise une foulée naturelle et permet tout de même de taper du talon.

Du coté de l’accroche, cette dernière est honorable. Certes les semelles PWR TRAC accroche magnifiquement bien sur terrain sec et détrempé. Mais une fois sur de la grosse boue, elles n’accrochent pas aussi bien que des Vibram MEGA GRIP ou encore des SpeedCross de Salomon. Et puis leur solidité est a tout épreuve (en atteste la photo ci-dessous où le clou n’a meme pas su arrivé jusqu’au pied).

cof

Après 150 kilomètres à l’heure ou j’écris ces lignes, mes Saucony ne montrent aucune trace d’usure (ni le mesh, ni la semelle).

Sans aucun doute, Ces Saucony Xodus ISO 2 m’accompagneront sur mes grosses courses de l’année 2018.

L’avis de Cédric maintenant :

Comparativement à la version précédente le mesh a été renforcé. Après plus de 400 kilomètres et deux ultra, la chaussure ne montre aucun signe d’usure prématuré.
Le renforcement en quadrillage fait le boulot à merveille sans pour autant empêcher la chaussure d’être respirante et d’évacuer rapidement l’eau après un passage gué.

Petit bémol tout de même, lorsque la chaussure est fort mouillée la semelle interne se plie dans dans la chaussure mais ce remet en place rapidement cela ne m’a pas occasionné de blessure n’y de gêne particulière (problème que j’ai également rencontré avec la Peregrine 8, test à venir)

L’amorti de la Xodus Iso 2 est efficace et n’est pas démesuré. L’accroche est impressionnante dans la boue. Elles m’ont énormément aidé lors du trail du Hérou dans des conditions difficiles. Attention aux surface lisses notamment les rochers, pavés et plaques métalliques.

Les crampons ont une bonne solidité et ne laissent pas percevoir de signes d’usures important non plus.

Le chassant est très agréable. Je n’ai pas l’impression d’avoir des sabot au pieds malgré une hauteur de semelle plus important (24,5/20,5 mm) que les Salomon que j’utilise habituellement.

Le drop est de 4mm ce qui favorise une foulée naturelle. L’amorti permet une attaque talon de fin de course sans soucis. J’ai terminé le Hérou (80km) et Olne-Spa-Olne (70km) en talonnant et je n’ai eu à une douleur articulaire.

Le design est assez sympathique (complètement subjectif je vous l’accorde).

Photo des Xodus de Cédric après 400 kilomètres :

 

Conclusion

Les Xodus ISO 2 ont rectifié le problème de fragilité observé sur les modèles précédent sans pour autant oublier le confort légendaire de la série XODUS. Le chaussant est quasi parfait et les protection protège bien le pied. Elle souffre cependant d’un manque de dynamisme. Un détail vite oublié quand on sait qu’elles sont taillées pour la longue distance. Et comme le veut Saucony, la Xodus Iso 2 justifie parfaitement le « Run Everywhere »

Toute la gamme Trail de Saucony vous attend chez Run Attitude

couverture FB

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s