Mes 10 raisons de faire trail…

Plus qu’un énième article sur « les 10 raisons à faire du trail », j’ai décidé, ici, de vous partager 10 raisons qui me poussent à continuer dans ma passion du trail…

Même si la pratique du trail running fait de plus en plus d’adeptes chaque année. Que le nombre d’inscription explose de saison en saison. J’entends encore trop souvent : »Pourquoi tu fais du trail? ». Et bien mesdames et messieurs, la voilà ma réponse!

1.Contre la lassitude et la monotonie

879E34BBD7CEB7B0B2AA059E20DD0521Il est à constater, selon mon propre avis, que certains sports sont source de monotonie. Prenez la natation ou l’athlétisme. Je me souviens dans ma jeunesse, avoir compter chaque mosaïque du bassin de natation. Heures après heures, jours après jours, mois après mois et toujours voir la même chose; faire les mêmes mouvements. Le tout livré à vous même.

Alors qu’en trail, les possibilités de terrain de jeu sont infinis! Vous pouvez aller courir chaque jour de l’année sans passer deux fois au même endroit. Seul ou accompagné. Endurance ou travail spécifique. Une multitude d’options s’offre à vous pour luter contre la monotonie

2. Découvrir et partir à l’aventure

FB_IMG_1531300492241Le trail est un sport de curieux et d’aventurier. La découverte perpétuelle est l’essence même de notre sport. Combien de fois n’avez-vous pas pris un chemin inconnu pour voir ou il menait? Cela m’arrive tout le temps, même à coté de chez moi. Et souvent, on se retrouve au milieu de nulle part, dans des endroits inconnus, à la découverte de nouvelles contrées. Et puis des fois, on tombe sur des merveilles de la nature. Le traileur ne se perd jamais, il découvre!

3. Pas de chrono

received_934751310006725En entraînement comme en course, pour la plupart des traileurs, le chrono n’a que peu d’intérêt. Combien d’entre-nous peuvent prétendre à  un chrono en course ou à un podium? Peu c’est sûre ! De toute manière en trail ou en ultra-trail , le temps importe peu. L’important est de finir, de prendre du plaisir et de se surpasser. Premier ou dernier, on s’en fout! D’ailleurs, connaissez-vous un seul autre sport autre que celui-ci où vos concurrents prennent le temps de vous demander si tout va bien et de vous aider si vous errez en pleine détresse? Perdre du temps pour aider ses compagnons d’infortune n’est pas une problème!

4. S’adapte à votre emploi du temps

Vous avez une heure de temps de midi? Pas de problème! Un petit 5 kilomètres fera amplement l’affaire. Une demi journée de libre? Une belle sortie longue de 4-5 heures en forêts ou en montagne la comblera à merveille. Le trail est un sport qui se commande à la carte. Plage horaire courte ou longue, vous avez l’occasion de négocier facilement la durée de vos entraînements. Et puis courir, vous pouvez le faire partout : à la ville, à la campagne, à la mer, à la montagne…

5. Travaille l’ensemble du corps

AD36FBCAD5BD015830903250157EF94B-2Oui, comme la course à pied en général, les membres les plus sollicités sont les jambes. Mais la pratique du trail ne s’arrête pas là. Les dénivelés importants, les pentes raides et la technicité des chemins nécessitent une sangle abdominale et lombaire en béton. Ajoutez à cela l’utilisation des bâtons et avec vos bras, c’est l’ensemble de votre corps qui travaille.

6. Faire des rencontres

orneau-8Car courir pendant plusieurs heures, vous pousse indéniablement, à un moment ou un autre, à taper la causette avec vos compagnons de galère. Cela vous fait surement penser à autre chose quand ça va mal ou cela vous a motive pendant la bataille. Bref! N’hésitez pas à blablater avec le mec d’à coté, il peut peut peut-être devenir votre meilleur pote.

Et puis il y a les club de trail. Ces derniers poussent comme de vraies mauvaises herbes ces temps-ci! En plus d’être une vraie mine d’or de savoir, ils sont plus que bénéfique pour votre vie sociale.

7. Un sport de fin gourmet

La majorité des ravitaillements en trail sont constitué de Tucs, de fromage, de saucissons, de fruits, de chocolat, etc. Et si vous avez la chance de faire un ultra, vous y trouverez même des pâtes, de la soupe ou encore des bouillons. Dans quel sport pouvez-vous vous venter d’avoir cette corne d’abondance? Je pense que seul la pétanque et son petit verre de rouge pourrait me tenter!

8. Côtoyer l’élite

Le joueur de foot lambda peut-il se venter de faire la coupe du monde ou l’euro, d’y serrer la main de Cristiano Ronaldo, faire un selfie avec Messi ou de jouer un match contre Neymar? Nous on peut! Les élites de notre sport, font des courses accessibles à tout un chacun. Vous pouvez y croiser Kilian Jornet, taper la causette avec François D’Haene ou encore faire une photo avec Xavier Thevenard. Certes en course, vous ne les croiserez que sur la ligne de départ car après ils nous mettent littéralement un boulevard mais vous foulerez les mêmes chemins qu’eux.

 

Et puis, il faut avouer que la plupart de l’élite du trail reste assez humble et facile à côtoyer. Taper la causette avec Stephane Brogniart ou encore s’entraîner avec François D’Haene n’a rien d’impossible!

9. Boire des bières d’homme

sdr

Allez-vous rhabiller avec vos bières de troisième mi-temps, pisse de chat de guindaille! Nous, on boit de la bière et de la Trappiste ici! De l’Orval, de la Westmael, de la Triple Karmeliet, de la Tharée… La bière d’après course est presque une religion. Surtout en Belgique! Croyez moi, la fête d’après course, on sait y faire. Bref, le trail est un sport d’épicurien!

10. Parcourir le monde

L’UTMB, la Transgrancanaria, la MIUT, la Diagonale des fous, La Hardrock… Comme tous les sports, notre discipline couvre les 4 coins de la planète. Mais contrairement aux autres, vous y avez accès! Libre à vous de vous lancer n’importe laquelle de ces courses, de découvrir le monde et ses mille et une merveilles. Les 5 continents sont à votre portée!


J’espère que ces 10 raisons vous donneront l’envie de sauter le pas, si cela n’est pas encore le cas ou de continuer si vous en êtes déjà mordu! Le trail transporte une multitude de valeurs et de bénéfices. Il est accessible à tout le monde, de l’élite au coureur du dimanche ; les courses ouvertes à tous, du débutant au confirmé.

Une dernière raison qui finira sûrement de vous convaincre de faire du trail? Celle de suivre le blog Trail Hysteria pardi!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s