Bilan de saison 2018 – Une année en demi teinte…

Oui il est venu le moment de l’exercice annuel du bilan de fin d’année. 2018 s’est arrêtée pour laisser place à une année 2019 pleine de projets. Comment s’est passée cette année? Quels ont été les moments fort de cette saison? Quels sont les choses à retenir? Je vous dis tout sur mon année 2018 !


Après une année 2017 plus que réussie, il était assez difficile pour moi de faire aussi bien l’année suivante. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais les changements professionnels et le début de la paternité ne simplifie pas les choses! Malgré tout, je m’étais imposé un agenda assez ambitieux au vu du manque d’entraînement que j’avais.

Mon premier objectif de l’année n’emmenait à Andenne le 16 mars, en Belgique,  pour une course au concept peu commun. Le Dernier Homme Debout consistait en une boucle de 7,3km pour 300D+ à faire en maximum 60 minutes. Toutes les heures un nouveau départ est donné. Tout coureur arrivant au-delà des 60 minutes est éliminé.

Si le principe parait simple, l’exercice n’en est pas moins difficile. Une multitude de paramètres sont à prendre en compte : le nombre de participants sur une si petite boucle lors des premières heures, le passage de tous ces coureurs à répétition sur le terrain, le manque de repos au fur et à mesure des boucles,etc. Aucune faiblesse ne vous est permis! En ce qui me concerne, les crampes m’ont rattrapé au 6ème tours m’empêchant de redémarrer la 7ème boucle dans les temps. Premier coup dur, moi qui espérais dépasser les 12 heures…

La Deuxième course de mon agenda fut la mythique Bouillonnante en date du 21avril, et plus particulièrement le 50km et ses 2450D+. Le temps promettait une belle journée ensoleillée et chaude, les amis étaient là pour mettre l’ambiance et la vallée de la Semois était magnifique. La grande messe du trail Belge, qui avait rejoint le Salomon Over The Mountain Challenge, avait, une fois de plus, tenue toutes ses promesses.

Une multitude de choses ont fait que je n’étais clairement pas dans ma course. Premièrement, le choix du matériel : mon sac Freexion me serrait à outrance et mes pieds flottaient dans mes New Balance Hierro V3. La Chaleur était étouffante et je n’étais clairement pas au top de ma forme. Malgré que j’avais pu rallier l’arrivée ce jour là, cette course représentait ma deuxième déconvenue de l’année.

Mais il était important de ne pas m’apitoyer sur mon sort car LE gros objectif de ma saison pointait le bout de son nez : L’Ultra Di Corsica/ Restica Trail debut juillet. 110km ultra technique de pure plaisir au cœur de l’île de beauté. Plus qu’un objectif, cette course représentait une de mes courses « rêve ». Mon papa avait fait le voyage avec moi pour faire mon pacer. Bref! Une belle balade en perspective!

Et pourtant… Croyant avoir tout vu niveau difficulté dans cette gamme de kilométrage (100-140km) avec la TDS en 2017, j’étais à mille lieux de me rendre compte de qui m’attendait sur les hauteurs Corses. Les chemins ne sont que des amas de pierres mal rangées. La technicité est telle que bien souvent il est impossible de courir. Couplez cela au dénivelé de malade, aux paysages à couper le souffle et vous obtenez le Restonica Trail. Ma course, quant à elle, s’est arrêtée au kilomètre 70 quand mon genou se déroba dans un immense pierrier  dans la descente du point culminant de l’île. Réveillant ainsi un vieux démon de la fin de ma saison 2017. Bref, un début d’année vraiment mauvais!

Il était temps de clairement levé le pied, de se recentrer, de se poser les bonnes questions. Cette période s’est résumé par une baisse conséquente de mon moral et des entraînements. Devais-je continuer? Le trail était-il encore fait pour moi? Avais-je fait quelque chose de travers? Soit! Ne nous laissons pas abattre et fonctionnons au plaisir! Voilà la philosophie qui m’a poussé à retourner courir qu’une fois l’envie retrouvée. Durant cette période assez calme, j’ai juste pris le départ du Trail de l’Homme de Spy. Une chouette petite balade avant le prochain gros objectif…

Et quel objectif! Une belle carotte pour retrouver l’envie! C’était l’heure de fouler les chemins de Belle-Ile-en-trail pour l’Ultra des Vagues et ses 83km de sentiers côtiers fin septembre. Un dépaysement total dans un lieu paradisiaque. La course m’avait déjà laissé un souvenir impérissable en 2016, chose qui m’avait décidé de la retenter en 2018. Mais Belle-ile-en-trail est, pour moi, un rendez-vous familiale. Il y a deux ans, je m’y étais rendu accompagné de mes parents et de ma femme enceinte. Et cette année, j’y suis retourné avec ma femme et mon boutchou!

En 2016, nous avions eu droit à un temps magnifique avec du soleil, de la chaleur et peu de vent. Mais en 2018, cela allait être une autre histoire. Si nous avions eu la chance de débuter la journée sous un ciel couvert mais sec, le temps allait se gâter au fil des heures. Jusqu’à nous proposer un temps typiquement breton : pluie et bourrasques.  Et il faut avouer que ce temps sublime la Bretagne! Bref! Une course pleine de souvenir, de rencontres ( avec François de Planète Trail entre autre) et de motivation retrouvée! Mais surtout, première course en tant qu’ambassadeur Salomon!

Ma motivation enfin retrouvée, je me lançais, sur invitation du staff, à mon rendez-vous annuel depuis 2014 : le Trail de l’Orneau. Plus qu’une course, le Trail de l’Orneau représente pour moi une sortie à la maison. J’y retrouve des amis et je cours sur les chemins de mon enfance. Et c’est avec un besoin de se faire plaisir que je couru ce jour là.

Donner du steak sans trop se faire mal. Voilà la philosophie de ce jour là. Le temps était magnifique, ni trop chaud, ni trop froid.  Les chemins était rapide  et l’ambiance au rendez-vous comme chaque année. L’organisation met un point d’honneur à mettre en avant l’esprit trail originel : en limitant le nombre d’inscription, en limitant l’impact écologique ou encore en limitant les ravitaillements. Un exemple à suivre!

2 courses sans soucis, il fallait bien qu’on remette ça pour une troisième non? Et bien peut-être pas… C’est plein de bonne volonté et l’envie d’en découdre que j’ai décidé de m’aligner sur la ligne de départ de Olne-Spa-Olne fin novembre. La classique Belge promettait une belle balade dans un paysage automnale au cœur des Ardennes belges. J’étais très bien entouré mais le destin en a voulu autrement.

View this post on Instagram

𝓟𝓸𝓾𝓻𝓽𝓪𝓷𝓽 𝓽𝓸𝓾𝓽 𝓪𝓿𝓪𝓲𝓽 𝓹𝓪𝓻𝓯𝓪𝓲𝓽𝓮𝓶𝓮𝓷𝓽 𝓬𝓸𝓶𝓶𝓮𝓷𝓬é… 🏃☁️ – – #trail #trailrunning #run #running #runner #runaddict #runstoppable #irun #motivation #nopainnogain #race #athlete #athletic #sport #fit #fitness #health #outdoorlife #outdoor #wild #wildlife #adventure #nature #naturelovers #timetoplay #timetoexplore #salomon #salomonambassador – – @salomonrunning @stancerun @stanceeurope @styorrerunning @trobon.natural.energy @garmin_belux @run_attitude Souvenir de Olne-Spa-Olne 2018 – www.trailhysteria.com

A post shared by 𝕋𝕣𝕒𝕚𝕝 ℍ𝕪𝕤𝕥𝕖𝕣𝕚𝕒 | ʀᴜɴɴɪɴɢ ʙʟᴏɢ (@trailhysteria) on

Ce n’était pas la grande forme au départ de la course mais cela ne m’empêcherait pas de courir car la motivation était là. Mais après quelques kilomètres, j’ai très déchanté. Deux vieux démons sont venus me faire une surprise. Le premier, mon mal de genoux. Celui qui m’avait ruiné ma course en Corse. Et le deuxième, les crampes! Je pensais pourtant en avoir fini avec ces dernières. Visiblement non. j’abandonnerai au 48ème kilomètre.

Il n’empêche que cette course restera, tout de même, dans les anales car c’est la première pour laquelle j’ai fait une vidéo en course. La première d’une longue série!


C’est sur cette mauvaise note que se fini ma saison 2018, une saison en demi teinte. Avec ses hauts et ses bas. Mais surtout une année d’enseignement ou j’ai appris à ne plus m’obliger quand j’en ai plus envie. Que cela ne servait à rien de forcer quand le corps te dit stop.

Bref une année 2018 à oublier qui augure une année 2019 riche rebondissement, en projet et bonnes résolutions.

A bientôt, dans mon article sur la planification de 2019!

Une réflexion au sujet de « Bilan de saison 2018 – Une année en demi teinte… »

  1. Super parcours en 2018, malgré les déconvenues…. Espérons que tu en auras moins cette année ! 😉 Hâte de lire tes objectifs 2019 et peut-être nous croiserons-nous sur une course ou l’autre 👍😃

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s