TEST : Salomon Sense Pro 3 – Le dynamisme et l’accroche à la portée de tous !

Je vais vous avouer que jusqu’à il y a peu, je n’avais aucune expérience de la marque Annécienne. Dans ma tête subsistait l’idée que Salomon était une marque élitiste : trop cher, trop ciblée athlète, etc… Et puis un jour, j’ai mis le pied à l’étrier et je me suis acheté un paire de Sense Pro Max qui me semblait plus accessible à tout point de vue.

De fil en aiguille, je me suis retrouvé ambassadeur Salomon/Suunto et me voici donc en possession de diverses modèles dont la Salomon Sense Pro 3. Sachez, toute fois que cet article n’est ni un placement de produit, ni un article rémunéré et que je garde toute impartialité.

C’est parti, je vous livre mon test de la Salomon Sense Pro 3 :

Fiche technique

  • Chaussure de trail conciliant amorti et dynamisme
  • Semelle intermédiaire Energy Cell+ : amorti et rebond
  • EndoFit : effet seconde peau
  • SensiFit : maintien précis et personnalisé
  • Semelle extérieure Wet Traction ContaGrip : accroche sous toutes conditions
  • Pare-pierre couvrant : protection dans les terrains accidentés
  • Pellicule ProFeel : protection et ressenti du terrain
  • Mesh respirant : ventilation et séchage rapide
  • Laçage Quicklace : rapidité et praticité
  • Pochette pour lacets : confort
  • Drop : 4mm
  • Poids : 259g en taille 44

Prise en main

Dés la sortie de la boite, on perçoit la qualité Salomon au premier coup d’œil. Les coutures et les points de colle sont nettes et sans bavure. Les matériaux choisis inspirent confiance : le mesh à l’air solide et la semelle promet une bonne traction.

Pour ce qui est du style général, les Sense Pro 3 sont vraiment réussie. Le mélange de bleu et d’orange est original et reste dans la continuité d’autres modèles de la marque comme l’Ultra Pro ou SpeedCross Pro 2. Pour les moins extravagants sachez néanmoins qu’elles existent en noir.

Plus cette Sense Pro (premier modèle déjà testé ici) évolue et plus elle attrape des aires de S/LAB Sense. Plus fine, plus légère, plus fit et plus racée. Mais sans pour autant rogner sur le confort et l’amortis. On sent clairement que la volonté de Salomon était d’avoir une chaussure dynamique mais confortable, efficiente qu’importe le terrain et ouverte à tous.

Test sur le terrain

Une fois n’est pas coutume, j’ai voulu tester ces Sense Pro 3 pour la première fois en course! Oui comme les chaussettes Stance Crew. Alors pourquoi les essayer pour la première fois lors d’une course, me direz-vous? Et bien pour être sure de ressentir chaque qualité et défaut en poussant le matériel dans ses derniers retranchements sans qu’il ne se soit déjà laissé aller. Car une fois que vous avez couru 100/150 bornes, certains frottements disparaissent, la chaussure commence à se donner et l’amorti commence à s’assouplir.

Mais revenons à nos moutons. C’est donc lors du trail de l’Orneau que j’ai porté les Sense Pro 3 pour la première fois. Et dés les premières foulées on peut clairement voir l’orientation que Salomon à choisie pour ce modèle: du dynamisme, du confort et de la précision à la portée de tous. La chaussure est assez fit et le mesh est comme une seconde peau. La chaussure est légère, au point que vous l’oublierez après quelques kilomètres. Pour revenir au mesh, ce dernier ne semble pas souffrir d’usure  prématurée (250km à l’heure ou j’écris ces lignes). Il évacue très bien, les passage à gué ne lui font pas peur.

L’amortis est selon moi assez faible. Il ne faut pas oublier que nous sommes sur une chaussure qui prône le minimalisme. Par conséquent, le système d’amorti est présent mais pas aussi conséquent que sur une Ultra Pro de la même marque, par exemple. Il n’empêche que si vous êtes adepte au drop minimalisme, ces godasses pourront vous emmener sur un ultratrail sans problème! Elle me permettent même de faire quelques sorties routes. Alors oui ça tape un peu, mais pas autant qu’une chaussure de trail  en temps normal.

Pour ce qui est de la semelle extérieur, elle bénéficie du Wet Traction ContaGrip. Et c’est tout bonnement une bénédiction! Cette semelle passe partout, accroche sur tous les terrains : boue, roche, sable, macadam, neige,etc. Cela vaut clairement une Vibram Mega Grip! Le seul bémol que je pourrais relevé est la finesse de la surface de pose au sol. La chaussure est assez étroite et pardonne assez peu le manque d’attention. Pour ce qui est de son épaisseur, elle est suffisante mais vous laissera tout de même ressentir la nature. Surtout en passage en pierrier.

Et pour terminer, nous relèverons que l’habituel QuickLace de Salomon est toujours aussi précis et pratique.

Note et conclusion

note finale

Une réflexion au sujet de « TEST : Salomon Sense Pro 3 – Le dynamisme et l’accroche à la portée de tous ! »

  1. Test sympathique à lire. 👍 Et en même temps, à sa lecture, ces chaussures ne semblent pas être faites pour moi. J’ai l’impression à te lire que l’amorti est très minimaliste et ça, ce n’est pas bon pour mes chevilles 😬

    J'aime

Répondre à Altitude 4810 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s