Ma Liste matos pour la TDS 2019

Cet article va presque devenir une routine. Après mon article de 2017 pour la TDS et celui de l’année passée pour l’Ultra Di Corsica, on remet le couvert pour la TDS 2019. Car oui, si vous avez lu mon agenda 2019, je participe bien à la nouvelle version de la course alpine.

C’est donc fort de plusieurs expériences, heureuses ou malheureuses, que j’établi cette liste. Cette dernière sera basée sur la liste de matériel obligatoire de l’UTMB. Il ne s’agit ici que du matériel que je prendrai. Bien entendu, vous êtes libre de prendre plus ou moins, de prendre d’autres marques,etc. Vous êtes prêt? C’est parti!


Matériel non repris dans le matos obligatoire

Niveau tenue, je partirai avec un t-shirt Salomon Sense Tee et un short Salomon Agile 5″. Pour les sous-vêtement, je pars sur un boxer Brubeck Base Layer et une comme paire de chaussettes Stance Crew Light.

Bien entendu, je possède 4 fois le même combo réparti comme tel : une tenue de départ, une tenue à Bourg Saint-Maurice (assistance), une tenue à Beaufort (sac de délestage) et une tenue aux Contamines (assistance).

Aux pieds, je partirai avec des Salomon S/Lab Ultra 2 avec lesquelles je ferai surement l’ensemble de la course. Mais je prévoirai, tout de même, une paire de rechange dans mon sac de délestage : les Salomon Ultra Pro.

Pour ceux qui n’ont pas l’opportunité d’avoir une assistance, prévoyez tout de même une seconde tenue pour le sac de délestage. De plus, emportez avec vous, une paire de chaussette de rechange.

Matériel obligatoire

  • Sac destiné à transporter le matériel obligatoire pendant la course : Salomon Sense S/Lab 8 Set accompagné d’un carquois porte bâtons Custom Quiver. Mais en plus de ça, je prendrai une ceinture Pulse Belt ce qui me permettra d’avoir un rangement supplémentaire et une de prendre une flask de plus.
  • Gobelet personnel 15cl minimum (bidons ou flasques avec bouchon non acceptés) : Kalenji Trail Running X-Light Cup. Je privilégie ce type de gobelet par rapport aux gobelets de type accordéon, plus encombrant et plus lourd.

Capture

  • 2 lampes frontale en bon état de marche avec piles ou batterie de rechange pour chaque lampe : 2 X Armytek Wizard Pro V4 + 2 batteries de rechange. Moins cher, plus résistante et plus puissante que les modèles de chez Petzl, elle tiendra sans soucis toute une nuit à 200 lumen avec une seule batterie. A 400 lumens, la frontale peut tenir entre 4 et 5h. Amplement suffisant donc! Par soucis de facilité, je prendrai 2 fois la même frontale.
    Recommandation : 200 lumens ou plus pour la lampe principale
  • Pièce d’identité

Sécurité

  • Téléphone mobile avec option permettant son utilisation dans les trois pays
    (mettre dans son répertoire les n° sécurité de l’organisation, garder son téléphone allumé, ne pas masquer son numéro et ne pas oublier de partir avec une batterie chargée) : Crosscall Trekker X4. Smartphone hyper résistant (IP68, 810 G
    MIL-STD) et hyper endurant (32h en mode 4G), cela fait déjà 6 mois qu’il m’accompagne dans mes aventures. Il est taillé pour les pires conditions. De plus, sa X-Cam me sauve généralement quand ma GoPro rend l’âme
  • Sifflet : sur le sac
  • Bande élastique adhésive permettant de faire un bandage ou un strapping (mini 100 cm x 6 cm)
  • Couverture de survie de 1,40m x 2m minimum

Alimentation et hydratation

  • Réserve d’eau minimum 1 litre : 2 flask de 600ml  avec pipettes hautes dans l’hydrobag + 1 une de rechange dans la ceinture.
  • Réserve alimentaire
    Recommandation : 800kcal (2gels + 2 barres énergétiques de 65g chacune) : Sans rentrer dans les détails car cela prendrait un article entier, je prendrai des barres Trobon, des compotines Riz/pomme/banane Endur’activ et peut-être quelques gels Powerbare. Je me permettrai de prendre aussi quelques aliments plaisirs comme des Snickers ou des Dragibus.

Vêtements

HAUT

  • Veste avec capuche permettant de supporter le mauvais temps en montagne et fabriquée avec une membrane imperméable* et respirante : Salomon Bonatti Race
    ***minimum conseillé 10 000 Schmerber**RET conseillé inférieur à 13 : Salomon Bonatti Race. Légère et bien imperméable, j’ai pris une taille de sorte que je puisse l’enfiler par dessus mon sac.  Ainsi, je peux sortir ma veste et la ranger sans devoir enlever mon sac.

bonatti

  • Seconde couche chaude additionnelle : Un vêtement seconde couche chaud à manches longues (coton exclu) d’un poids de 180g au minimum (homme, taille M)
    OU la combinaison d’un sous-vêtement chaud à manches longues (première ou seconde couche, coton exclu) d’un poids de 110g au minimum (homme, taille M) et d’une veste coupe-vent* avec une protection déperlante durable (DWR protection)*la veste coupe-vent ne remplace pas la veste obligatoire imperméable avec capuche, et vice versa : Brubeck Sweet-shirt. La couche thermique de la marque polonaise régule parfaitement la température du corps que ce soit en chaud ou en froid. De plus, le vêtement est ultra-compact une fois replié. (Test ici)

brubeck

  • Gants chauds et imperméables : Verjari Gant V-Dry. Peu connue du grand public, la petit marque française propose des produits étanches exceptionnels comme ces gants totalement imperméables. Une petite merveille qui remplacera ma solution « de fortune » prise en 2017 : des gants de vaisselle.

gant_etanche_impermeable_waterproof_claw_verjari_600x

bonnet

BAS

  • Pantalon ou collant de course à jambes longues OU combinaison d’un collant et de chaussettes couvrant entièrement la jambe : Salomon Fast Wing Long Tight. Collant avec maintient musculaire et partie coupe vent sur la partie supérieure. Il reste relativement léger et est assez compact une fois replié.

Collant

  • Surpantalon imperméable : Kalenji Pantalon Imperméable. D’un rapport qualité/prix imbattable, ce pantalon réunis ce que l’on demande de ce produit : l’imperméabilité de 10000 Schmerber, facilité d’enfilage et confort d’utilisation.

Pantalon imper

Autre matériel conseillé (liste non exhaustive)

  • Vêtements chauds de rechange indispensables en cas de temps froid et pluvieux ou en cas de blessure.
  • Bâtons en cas de pluie ou de neige pour votre sécurité sur terrains gras : Leki Micro Trail Pro. Léger, robuste et pratique, ces bâtons seront mes meilleurs alliés dans la montées des cols et les descentes techniques. Ils sont rapidement repliés et grâce aux gantelets, la poussées en montée est optimale.

Leki

  • Vaseline ou crème anti-échauffement : NOK. Cette crème bien connue des coureurs est une véritable bénédiction. Malheureusement, elle est bien souvent utilisée trop tard. Effectivement, pour une utilisation optimale, il faut appliquer l’huile Tano 3 semaines au préalable et la NOK une semaine avant la course.

NOK

  • Une somme minimum de 20 € (afin de pallier les imprévus).
  • Bol réutilisable: alors la je vais vous épater. Comme bol, je prendrai le fond d’une brique de lait. Une fois repliée, c’est aussi fin qu’une feuille de papier et plus léger que n’importe quel bol du commerce.
  • Montre GPS : Suunto 9. Avec son mode Fusetrack, elle est sans conteste la championne de l’endurance avec ses 120 heures annoncées. Mais il y a peu de doute que j’utilise ce mode car en mode « performance », la montre tiens déjà 24 heures. Si, comme prévu, je la recharge via powerbank aux gros ravitos, je pense tenir sans problème les 40 heures de course maximum.

suunto-pack-9-lime-triathlon-electronique-332628-1-ftpz

  • Couteau ou ciseaux permettant de découper la bande élastique adhésive
  • Nécessaire de couture…

 


Le kit canicule

  • Lunettes de soleil *** : Julbo Aero UTMB. J’avais déjà été séduit par les Julbo Stream (test ici) mais les Aero sont encore un cran au dessus. Plus légère et plus aérée, elles sont taillées pour l’ultra-endurance! Les verres Reactiv Performance varient avec une rapidité époustouflante. Bref, kit ou pas kit de Canicule, j’emporte mes Aero avec moi. 

julbo aero

  • Casquette saharienne ou toute combinaison permettant de couvrir entièrement la tête et la nuque : Salomon XA Sun Shield. Car pas question que j’achète une casquette Saharienne. C’est une question d’honneur! Du coup j’ai acheté un simple voile saharienne que je viendrai ajouter à ma casquette Trail Hysteria si besoin.

xa-sun-shield__LC1038500

  • crème solaire
  • Réserve d’eau minimum 2 litres

Le kit grand froid

  • Lunettes de protection ***
  • 3ème couche chaude (intermédiaire entre la 2ème couche et la veste imperméable)
    Recommandation : polaire ou doudoune compressible : Salomon Grid HZ Mid. La place vient à manquer dans le sac, donc il faut un vêtement qui rest compact sans pour autant négliger l’efficacité. Pour cela le Grid HZ Mid  est le pull de la situation!

grid-hz-mid-m__LC1163800


En plus de la liste de cet article, sache qu’il y des choses à prendre qui peuvent sauver ta course! Notamment une petite trousse de secours avec des anti-vomitif, anti-nausée, magnécaps, Compeed,un sachet de sel,… De plus pour les petites pause ca… imprévue, pensez à prendre un paquet de mouchoir 🙂

Voilà, je pense qu’il ne manque rien. J’espère que cette liste pourra vous aider à clôturer votre paquetage UTMB.

N’hésite pas à me dire ce que tu as aimé ou pas aimé. Mais surtout dit moi si j’ai oublié quelque chose!

En attendant, je te dis à plus sur les sentiers!

6 réflexions au sujet de « Ma Liste matos pour la TDS 2019 »

  1. 1. comment fais tu pour acheter les produits ENDUR ACTIV en Belgique ?

    2. Pas gêné d’être infidèle à Salomon pour le gobelet et le pantalon imperméable et de prendre carrément du Kalenji ? 🙂 enfin, tu les fais vivre assez bien Salomon avec tes 3 tenues de rechange

    3. merci du tuyau pour les gants (mais je vais pas à Cham 2019 😦 )

    J'aime

    1. 1. Je suis en pourparler avec Alain Roche pour pouvoir être le point de vente Endur’activ en Belgique.

      2. Non aucune gêne ! Kalenji fait du top matos! Le gobelet et le pantalon, je l’avais déjà avant de courir en Salomon alors pour racheter ?

      3. Tu verras, les gants c’est une pure tuerie!!

      J'aime

  2. @ Bertrand Marissiaux : j’avoue que je ne comprends pas le « prendre carrément du Kalenji » 🤔… Le pantalon pluie Kalenji est vraiment top ! Et comme 2e/3e couche je recommande aussi la softshell de trail Kalenji qui est fabuleuse. Perso j’ai 2 ultras prévus cette année et l’an prochain et après multiples tests et comparaisons je suis conquis par la marque, je les ferai donc avec notamment les chaussures Kiprun MT, certes un peu lourdes mais d’un confort, d’une stabilité et d’une accroche incomparables. Avec la rocaille de l’UTMB je ne peux que les recommander. J’ai aussi opté pour le sac 15L ultra de Kalenji, hyper bien conçu à un rapport qualité prix imbattable (60€). Le Sense S/Lab 8 est top aussi mais je trouve qu’il y a un différentiel prix supérieur au différentiel qualité… Le défaut de Decathlon c’est qu’ils traînent une image révolue de magasins low cost mais je peux te dire que sur le trail comme sur pas mal d’autres sports, ils rivalisent aisément avec les autres grandes marques désormais. Ça n’a plus rien à voir avec avant. Seul manque, les bâtons. Apparemment ils en sortent en 3 brins carbone l’an prochain, mais tant que mes Leki tiennent j’en suis content. Joli équipement néanmoins, ton choix me semble judicieux et réfléchi 😉

    J'aime

    1. Ha ha Daniel, pris au piège ! Je faisais du 2nd degré, face au besoin de frime des Salomoniens. Sérieusement du même avis que toi sur les Kalenji, sauf les chaussures jamais testées.

      J'aime

  3. Quelques épingles de sûreté, assez grosses. Pour une tirette qui lâche, une déchirure quelconque et un bout de Duct tape.
    Un change de Quick fit lace réputé incassable mais…

    J'aime

  4. Beau matos! Je retiens les gants et le collant Salomon avec protection qui m’a l’air intéressant pour la saison à venir. De plus je crois que je vais finir par craquer pour la Suunto 9 (tu en es satisfait?).
    Bonne TDS et merci pour ton blog vraiment intéressant.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s